Nos convictions

Chaque personne est unique et, même dans les plus grandes détresses, est digne d’intérêt et doit être aidée et respectée.

La personne en fin de vie jusqu’à son dernier souffle reste un vivant.

Toute souffrance morale, affective et spirituelle doit être prise en compte dans la démarche d’accompagnement.

Toutes interrogations, toutes paroles sont entendues et respectées.

L’accompagnement offre une écoute à chaque situation dans sa spécificité.